AU CŒUR DE MA PASSION

La dentelle m'a transportée ailleurs
Pour trouver des instants meilleurs.
Au début, j'étais bien maladroite,
Juste un défi contre l'ennui.
Faire et défaire, à en avoir les mains moites
Persévérer jusqu'à la tombée de la nuit;
Mais heureuse d'y parvenir,
Toujours par plaisir.

Pour m'évader un peu,
Assise au coin du feu,
Mes joues rosies par la chaleur
Pour mon plus grand bonheur.
En quête de bien-être,
Pas le temps de regarder par la fenêtre.
Belles dentelles, passagères de mes rêves
Elles m’emportent vers d’autres chimères.

Christine