LA DENTELLIERE

Sa chevelure d'ébène rehaussée
d'un suave bouquet de blanc jasmin,
la belle Dentellière
dans un bruissement d'aile, sur carreau de vert satin,
fils de soie métisse un peu de gris, un peu de rose
et mille fleurs écarlates s'épanouissent
de l'aurore au couchant, divine métamorphose,
C'est le fil de nos rêves qu'elle tisse,
la belle Dentellière,
comme le voeu d'une indicible prière
dans l'entre-JE qui se glisse.

(Auteur non communiqué)